le forum a changer d'adresse il est maintenant dispo sous ce lien http://danse-macabre.Xooit.be
 
AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 "Ridgway gary" Etat-unis (partie2)

Aller en bas 
AuteurMessage
mylene229 vampire*
modérateur
modérateur
avatar

Nombre de messages : 281
Age : 46
Localisation : cimetiere(nord59)
humeur : mi ange mi demon
Date d'inscription : 18/03/2008

Feuille de personnage
Nom: bloodlady
Race: vampire
PV:
50/50  (50/50)

MessageSujet: "Ridgway gary" Etat-unis (partie2)   Mar 8 Juil - 5:40

Le 8 mai 1983, un autre corps fut découvert par une famille qui
cherchait des champignons dans les bois de la Maple Valley, à environ
30 km à l’est du Strip.
C’était celui de Carol Ann Christensen, 22 ans, mère d’une petite fille
de 5 ans. Elle vivait près du Strip mais n’était pas une prostituée.
Elle avait trouvé un emploi de serveuse dans un bar et espérait bientôt
pouvoir s’acheter une voiture. Elle vivait dans un mobile home à
quelques rues du bar où elle travaillait. Elle avait disparu le 3 mai
et sa mère avait immédiatement prévenu la police : Carol n’aurait
jamais abandonné sa fille qu’elle adorait.
Les enquêteurs furent abasourdis par la présentation inhabituelle du
corps : il fut découvert presque assis. Sa tête était couverte par un
sac en papier brun. Lorsque le légiste l’enleva, il découvrit que deux
truites avaient été soigneusement placées sur son cou. Ses mains
étaient croisées sur son ventre et tenaient une saucisse. Une bouteille
de vin vide était posée sur son bas ventre. Elle avait été étranglée
avec une cordelette en plastique jaune. Non loin du corps de Carol, on
découvrit un sac décoré du logo d’une épicerie située sur le Strip.

le 11 août 1983, un couple qui
cherchait des pommes dans le même endroit boisé et envahi de mauvaises
herbes où Gisele Lovvorn avait été retrouvée, découvrit un squelette
derrière des maisons abandonnées. Il était couvert par des buissons et
des détritus et des animaux avaient dispersé les os, mais la police
trouva un crâne. Les enquêteurs demandèrent au labo scientifique de
comparer la dentition du crâne avec les radios dentaires qu’ils avaient
pues obtenir des victimes. Ils identifièrent le squelette comme étant
celui de Shawnda Summers, disparue depuis le 8 octobre 1982. Sa famille
l’avait cherchée partout mais elle était sûrement décédée le jour même
de sa disparition.

Deux jours plus tard, un autre
squelette fut découvert, enterré près de celui de Shawnda. Il ne
restait malheureusement que quelques os et les scientifiques ne purent
identifier le corps. Cette victime fut appelée « Jane Doe » (équivalent
de "mademoiselle X") et considérée elle aussi comme une victime du
tueur.
Les enquêteurs n’allaient identifier le squelette que des années plus tard. C’était celui de Gail Lynn Mathews.

Le 14 février 1984, un soldat qui se
rendait en convoi sur une air de tir et qui faisait une pause dans la
forêt du Mont Washington, découvrit un squelette. Le site était situé
près de Change Creek, à quelques kilomètres de l’autoroute I-90 qui
relie Seattle à l’est de l’état.
Le laboratoire du bureau du shérif tenta d’identifier le squelette
grâce à ses dents, qui présentaient un espace entre les deux dents de
devant. Il lui fallut plusieurs mois pour identifier Delise Plager.

Le 19 février, un morceau de mâchoire
d’un crâne fut découvert dans le cimetière Mountain View d’Auburn, non
loin de l’endroit où avait été retrouvé le crâne de Kimi-Kai Pitsor.


Le 31 mars, un homme et son fils qui
randonnaient découvrirent le squelette d’une femme dans un nouveau
site, loin tant de l’aéroport que de Star Lake Road. Il était situé sur
l’autoroute 410, à 18 km à l’est d’Enumclaw, et à 45 km au sud est du
Strip. La topographie était toutefois la même que d’habitude : une
forêt de pins, des buissons épais, un endroit isolé, une rivière toute
proche (la White River).
Mais il ne sembla pas aux enquêteurs de la Force Spéciale que ce
meurtre puisse être relié au tueur de la Green River. Cet endroit était
bien trop loin du Strip ou de l’aéroport. Les ossements,
malheureusement éparpillés par les animaux, furent patiemment récoltés
et le laboratoire du shérif tenta sans succès de les identifier.



Le même jour, un homme qui cueillait
des champignons dans les bois, près d’un ravin situé non loin de Star
Lake Road, découvrit un crâne humain. Il appela le bureau du shérif et
les hommes de Frank Adamson commencèrent à fouiller l’endroit. Comme
souvent, l’endroit était très pentu et fort boisé. Peut-être le tueur
avait-il pris l’habitude de jeter ses victimes du haut de la colline
pour qu’elles roulent jusqu’en bas, invisibles alors aux yeux des
passants. Mais cette fois, un arbre avait stoppé la course de ce corps.
Les enquêteurs trouvèrent le squelette à qui appartenait ce crâne. Ils
continuèrent à chercher et, plus bas, trouvèrent deux autres
squelettes, puis, le lendemain, encore deux autres.
Cet endroit s’avérait être l’un des coins favoris du tueur pour
abandonner le corps de ses victimes. Il était à moins d’1 km à vol
d’oiseau de la Green River et assez proche de la Pacific Highway.

Mode opératoire:

Les victimes, qui étaient pour la plupart des prostituées, ont toutes été étranglées. « Parce que c’était plus personnel et plus gratifiant que de leur tirer dessus ».

Ridgway se souciait peu de la couleur ou du physique de ses victimes. Il voulait juste « tuer des femmes ».

Gary Ridgway proposait souvent à ses
victimes plus que le "tarif habituel" pour être sûre qu’elles
montraient dans son véhicule. « Ca n’avait pas d’importance parce que je savais que je n’aurais pas à les payer de toutes façons ».
Souvent, il gardait un pack de bière dans son pick-up et en proposait
une à sa victime pour qu’elle se détende. Il mettait en évidence
quelques jouets de son jeune fils, sur le tableau de bord. Il lui
arrivait également de "sortir" avec une fille plusieurs fois avant de
décider de la tuer, pour qu’elle lui fasse confiance.
« Les
femmes, elles me prenaient pour un pauvre type... Je ressemble à
quelqu’un d’ordinaire... Et je faisais tout pour que les prostituées se
sentent à l’aise avec moi... Mon apparence contredisait ce que j’étais
vraiment.
»
Il rencontra beaucoup de prostituées qu’il ne tua pas afin qu’elles lui
servent d’alibi au cas où il aurait été soupçonné par les enquêteurs.

Certaines victimes ont été assassinées
dans la nature, sur le sol, après que Ridgway ait étendu une couverture
qu’il transportait dans son pick-up. Certaines victimes ont été
assassinées à l’arrière de son véhicule.

Lorsqu’il vécut près du Strip, dans sa
petite maison de Military road, Ridgway emmena souvent ses victimes
chez lui. Il leur montra la chambre de son fils pour leur "prouver
qu’il était un homme "normal" qu’elles n’avaient pas à craindre.
Là, il leur demandait d’uriner avant de coucher avec lui. Certaines
filles pensèrent sans doute que c’était là un fantasme bizarre. En
fait, il ne voulait pas qu’elles urinent sur son lit lorsqu’il les
étranglerait (les victimes de strangulation souffrent souvent
d’incontinence).

Il avait un rapport sexuel en se
plaçant derrière elle. De cette manière, il était plus simple pour lui
de les surprendre en passant son bras autour de leur cou pour les
asphyxier : une technique qu’il avait apprise à l’armée.

Il avait été fou de rage lorsque
certaines de ses victimes l’avaient mordu ou griffé. Il avait alors
décidé de les attacher avec des cordes, un t-shirt, une ceinture ou une
serviette.
Il avait même fait couler de l’acide de batterie sur son bras après que
Marie Malvar l’ait griffé au sang, pour cacher sa blessure.

Il planifiait à l’avance comment et où il allait se "débarrasser" des corps de ses victimes. « Je
les traînait en dehors de ma maison dans un plastique ou sur une
vieille couverture et je les mettait dans mon pick-up. Je m’en
débarrassais immédiatement
».

Ridgway déshabillait souvent ses
victimes une fois qu’elles étaient mortes, avant d’abandonner leur
corps, puis jetait les vêtements dans des bennes destinées à recueillir
les habits usagés pour des associations caritatives, afin que les
policiers ne trouvent pas son sperme. Il coupait les ongles des
victimes qui l’avaient griffé pour ne pas laisser le moindre morceau de
peau.
Il prenait également le temps de nettoyer ses pick-up et sa maison afin
d’effacer toutes traces de ses victimes.
Il abandonnait les corps dans des endroits isolés, dans des ravins,
dans les bois ou près d’autoroutes non loin de la Green River ou de
l’aéroport de Sea-Tac. Il a souvent abandonné plusieurs victimes dans
un même endroit.
Il laissait également des mégots de cigarettes et des chewing-gums
usagés, trouvés ça et là, sur les lieux où il abandonnait les corps,
pour embrouiller les enquêteurs. Il prenait également des publicités de
motels ou de location de voiture à l’aéroport et les laissait là aussi,
pour faire croire qu’il était un voyageur.
Ridgway n’a jamais gardé aucun trophée
ou souvenir de ses meurtres chez lui, contrairement à la majorité des
tueurs en série. Il lui arrivait toutefois de voler les bijoux de ses
victimes, puis de les laisser dans les toilettes des femmes de
l’entreprise Kenworth, où il travaillait. "J’adorais lorsque je voyais quelqu’un marcher avec l’un des bijoux qu’elle avait trouvés dans les toilettes".

_________________
Image and video hosting by TinyPic
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mylene229.skyrock.com/profil/
gothika
modérateur
modérateur
avatar

Nombre de messages : 1905
Age : 42
Localisation : 38
Date d'inscription : 18/03/2008

Feuille de personnage
Nom: synafé
Race: elfe noir
PV:
50/50  (50/50)

MessageSujet: Re: "Ridgway gary" Etat-unis (partie2)   Mar 8 Juil - 17:42

affraid affraid affraid c'est impressionnant

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gothikavert.skyrock.com
winfield lycan

avatar

Nombre de messages : 488
Age : 48
Localisation : nord
Date d'inscription : 18/03/2008

Feuille de personnage
Nom: winfield
Race: lycan
PV:
50/50  (50/50)

MessageSujet: Re: "Ridgway gary" Etat-unis (partie2)   Mer 9 Juil - 13:15

impressionant est le bon mot,le vrai serial killer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://windfield59132.skyrock.com/profil/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: "Ridgway gary" Etat-unis (partie2)   

Revenir en haut Aller en bas
 
"Ridgway gary" Etat-unis (partie2)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Etats-Unis - Portugal
» Etat "en perdition"
» La Cour Bubonique du Frère Bassik aux Six Pustules, dit " le Purulent"
» Blisters "Artizan Design" pour RoE
» [LEGO] Coup de coeur"metal sonic"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
l'Antre des Damnés :: LA CULTURE GOTHIQUE :: † L'ECATOMBE .-
Sauter vers: